• Amis visiteurs,

    Ce site  vous conduira à la découverte de villages de l'Yonne mais aussi de diverses régions de France grâce à des photos commentées, qui, j'espère vous donneront, soit l'envie  de visiter ces lieux, soit le plaisir de les regarder et de vous évader un peu du quotidien.

  • Comme promis, allons rejoindre la place Charles Surugue

    AUXERRE (89) / 12

    Ici, maisons pans de bois, toujours rue du Temple

     

    AUXERRE (89) / 12

    Place Charles Surugue

    L'ancienne place des Fontaines est ainsi dénommée de nos jours en hommage à Charles Surugue (1839-1921), maire d'Auxerre et doyen des Poilus des armées alliées pendant la Première guerre Mondiale.

     

    AUXERRE (89) / 12

     

    AUXERRE (89) / 12

     

    AUXERRE (89) / 12

    N

    AUXERRE (89) / 12

    François Brochet a représenté Cadet Roussel qui semble dominer la place.

     

    AUXERRE (89) / 12

    La Poste.

    Construite en 1909 à l'emplacement d'anciennes halles aux grains, la Poste d'Auxerre est la première tentative locale d'introduction, sur un édifice public, de décor "Art Nouveau" dans la sculpture de la façade.

    AUXERRE (89) / 12

     

    AUXERRE (89) / 12

     

    AUXERRE (89) / 12

    Entre la "coutellerie" et le grand immeuble que vous apercevez, commence la rue de la Draperie.

    AUXERRE (89) / 12

    Dans cette rue qui était au cœur du quartier des marchands drapiers de la ville, la plupart des maisons et boutiques ont été remaniées au XIXème et XXème siècle.

     

    AUXERRE (89) / 12

    Toutefois, deux belles maisons à pans de bois, accolées, subsistent dans le bas de la rue, en face de la rue de l'Horloge.

     

    Nous terminerons ici pour ce jour et la prochaine fois nous irons explorer le quartier de la tour de l'Horloge.

    Bonne visite et bon Week-end à toutes et à tous.

     


    5 commentaires
  • Nous allons donc continuer notre parcours rue du Temple.

     

    AUXERRE (89) / 11

     Dans cet immeuble, des locaux furent aménagés et utilisés par "l'Yonne Républicaine", notre quotidien.

     

    AUXERRE (89) / 11

     

    AUXERRE (89) / 11

    C'est dans cette belle demeure du XVIème siècle, typique de l'art de la Renaissance dans notre région, que fut fondé au XVIIIème siècle le premier café de la ville, à l'instar des cafés parisiens. 

    Le Café Milon reçut entre autres la visite de J.J. Rousseau, qui y fit incognito des parties d'échecs avec son ami Joseph Pallais, l'organiste auxerrois.

     

    AUXERRE (89) / 11

     

    AUXERRE (89) / 11

    L'ancien Hôtel de l'Epée : c'était un des plus grands établissements hôteliers d'Auxerre sous le Second Empire, et sa renommée internationale perdura jusqu'à la fin des années 1930, recevant des hôtes prestigieux.

    C'est dans cet hôtel qu'eut lieu le grand banquet funèbre offert par le Capitaine Jean-Roch Coignet (1776-1860) à ses nombreux anciens amis.

     

    AUXERRE (89) / 11

    Cette demeure située en face de l'Hôtel de l'Epée était l'l'Hostellerie de la Croix Rouge avant de devenir "la Maison Maillet" (bazar)

     

    AUXERRE (89) / 11

    ETAM, maison du XVIème.

    Belle maison, avec un important décor sculpté du XVIème siècle, très bien conservé. Le rez-de-chaussée a été modifié au XIXème siècle et comportait deux bas-reliefs monumentaux représentant la Bataille de Cravant (1422). Ils sont maintenant conservés à la Mairie d'Auxerre.

     

    Nous arrivons maintenant à la place Charles Surugue que nous découvrirons la prochaine fois.

    Bonne promenade sous le soleil et à bientôt avec toutes mes amitiés.

     

     


    4 commentaires
  • Comme je vous l'avais annoncé, nous allons gagner la place de l'Arquebuse mais avant arrêtons-nous à la place Saint-Amatre.

     

    AUXERRE (89) / 10

     

    AUXERRE (89) / 10

    Monument des Déportés.

    Le monument de la place Saint-Amatre rend hommage à tous les déportés, fusillés et internés du département de l'Yonne pendant la Seconde Guerre Mondiale. 

    Il est situé là où était installée la potence autrefois. Les bornes encadrant le monument mentionnent les noms des camps d'internement aussi bien en France qu'en Allemagne.

    Il fut inauguré en 1949 par le président Vincent Auriol.

    Continuons jusqu'à la place de l'Arquebuse

     

    AUXERRE (89) / 10

    Pavillon des Arquebusiers.

    Les chevaliers de l'Arquebuse firent construire ce pavillon en 1735 dans un très sobre style Louis XV. En 1975, on établit sur ces terrains un marché couvert, destiné à remplacer les vastes halles détruites la même année sur la place des Cordeliers.

    Avant de poursuivre par la rue du Temple, arrêtons-nous un instant devant le Monument aux Morts.

    AUXERRE (89) / 10

     

    AUXERRE (89) / 10

    La rue du Temple

    A toutes les époques, c'est LA rue commerçante toujours animée ; les maisons témoignent des architectures des siècles passés comme nous allons nous en apercevoir.

     

    AUXERRE (89) / 10

    Pavillon du receveur de l'octroi.

    Belle demeure Second Empire construite en 1864 dans l'esprit d'un hôtel particulier et étant dans le style des immeubles romantiques parisiens, elle se situe au début de la rue du Temple.

     

    AUXERRE (89) / 10

    La rue du Temple tient son nom de la présence de l'hôtel particulier du commandeurs des templiers, implantés dès le XIIème siècle dans l'Auxerrois.

    Ensuite il passa aux mains des hospitaliers jusqu'à la fin du XVIIIème siècle. On pouvait encore voir, au milieu du XIXème leur chapelle Renaissance. Il ne reste maintenant que cette "borne" ! 

    Pour ce jour la visite prend fin avec cette "borne" !

    Bonne promenade dans les rues d'Auxerre et à bientôt !

     


    7 commentaires
  • Ce jour nous allons gagner la place Saint-Eusèbe

    AUXERRE (89) / 9

    Eglise Saint-Eusèbe

     

    AUXERRE (89) / 9

    La basilique Saint-Eusèbe fut fondée au VIIème siècle par un évêque d'Auxerre.

    Richement alors décorée, elle sert alors d'église à un monastère d'hommes. Au IXème siècle c'est une collégiale pour un groupe de chanoines. L'église est reconstruite au XIIème siècle et restaurée au XIVème et XVème siècles.

    Nous la visiterons plus en détail dans un article séparé.

     

    AUXERRE (89) / 9

     

    AUXERRE (89) / 9

    Cette maison se situe presque en face de l'église, sur la petite place servant de parking.

     

    AUXERRE (89) / 9

     

    AUXERRE (89) / 9

    En prenant la rue Soufflot, nous découvrons cette ancienne demeure. 

     

    AUXERRE (89) / 9

     

    AUXERRE (89) / 9

    Et voici le Passage Soufflot

    Il a été créé en 1903 par le percement du rez-de-chaussée d'un hôtel particulier du XVIIème siècle, de style Louis XIII. A cette époque, il fut aménagé en Maison du Peuple.

     

    La prochaine fois nous continuerons notre visite à partir de la place de l'Arquebuse que nous allons gagner tranquillement

    Merci de vos coms et à bientôt !


    6 commentaires
  • Après une absence involontaire composée de jours difficiles (oui, encore !), nous allons continuer la visite d'Auxerre.

    Nous allons suivre la rue d'Egleny

    AUXERRE (89) / 8

     

    AUXERRE (89) / 8

    Hôtel du Cerf-Volant

    C'est le plus ancien édifice civil en pierre d'Auxerre. Cette maison, datant probablement du XIVème siècle, abrita une célèbre auberge à l'enseigne du Cerf-Volant.

    AUXERRE (89) / 8

    La remarquable girouette en forme de lyre rappelle que ce même bâtiment fut un magasin de musique au XIXème et au début du XXème siècles.

     

    AUXERRE (89) / 8

    Musée Leblanc-Duvernoy

    En plein cœur du centre ville, dissimulée au fond d'un agréable jardin, s'élève une bâtisse bourgeoise du XVIIIème siècle. Cet ancien hôtel particulier a été légué à la ville, en 1926, par Léon-Paul Leblanc-Duvernay, d'abord pour perpétuer le souvenir de sa famille, et ensuite pour que perdure sa passion pour les arts.

    Ce musée renferme de belles pièces notamment de remarquables collections de faïences et de grès de Puisaye.

     

    AUXERRE (89) / 8

    Dans le parc du musée.

    Voici donc pour ce jour et, si vous le voulez bien, nous poursuivrons notre visite demain !

     

    Bon voyage mes amis !


    4 commentaires
  • Nous allons continuer Boulevard Vauban qui est fort joli en cette saison :

    AUXERRE (89) / 7

     

    AUXERRE (89) / 7

    Musée d'histoire naturelle

    Ce musée a été aménagé dans une belle propriété du XIXème siècle dont le vaste parc urbain possède des essences de bois remarquables, dont un fusain et un Ginkgo Biloba, "l'arbre aux quarante écus".

    Maintenant nous allons regagner la rue du Nil

     

    AUXERRE (89) / 7

    On peut encore voir à l'angle de deux rues le portail de l'ancienne chapelle du couvent des Ursulines, construite à partir de 1636.

     

    AUXERRE (89) / 7

     

    AUXERRE (89) / 7

    Au tympan du portail, on distingue encore le représentation de Sainte Ursule, entourée des onze vierges martyres, devenues plus tard les fameuses "onze mille vierges".

     

    AUXERRE (89) / 7

    La chapelle fut transformée en 1792 pour accueillir les réunions de la Société Populaire d'Auxerre.

    Continuons la rue du Nil et admirons ses anciennes maisons

     

    AUXERRE (89) / 7

     

    AUXERRE (89) / 7

     

    AUXERRE (89) / 7

    Fondation Gouré

    Tout le pâté de maisons de la fondation gouré est riche d'une histoire de plusieurs siècles. Au XVIème siècle furent établies à cet emplacement les "grandes écoles" de la ville, ancêtres du collège que l'évêque Jacques Amyot fit transporté dans le quartier Saint-Germain dont je vous ai "parlé" dans un précédent article.

    C'est aujourd'hui un foyer-résidence pour personnes âgées.

     

    Notre visite va prendre fin ici pour ce jour et je vous dis à bientôt.

     


    8 commentaires
  •  

     

    Du Clos de la Chaînette, nous gagnons en face la rue de Paris. 

     

    AUXERRE (89) / 6

    Maison du Docteur Petiot 

    C'est au N° 100 de cette rue qu'est né à Auxerre, le 17 janvier 1897, le plus célèbre des criminels français du XXème siècle.

    Accusé de 27 homicides volontaires, reconnu coupable de 14 assassinats, le "bon docteur" revendiqua 63 crimes de sang lors de son procès. Il fut condamné à mort, et exécuté le 25 mai 1946

     

    AUXERRE (89) / 6

     

    AUXERRE (89) / 6

    La chapelle des Visitandines.

    Installées à Auxerre à partir de 1658, les religieuses de la Visitation de Sainte-Marie établirent leur couvent dans le quartier Saint-Siméon quelques années plus tard.

    Les travaux de la chapelle commencèrent dès 1660 et durèrent jusqu'en 1714.

    Le musée d'Auxerre y présente les œuvres de la Fondation François Brochet, artiste auxerrois.

     

    AUXERRE (89) / 6

    Nous voici place du Palais de Justice

    Elle a été crée au XIXème siècle sur l'emplacement des jardins et des bâtiments conventuels d'un ancien monastère supprimé à la Révolution Française.

    AUXERRE (89) / 6

    Cet édifice monumental fut construit de 1862 à 1865. Son organisation interne présente deux grandes cours  avec jardins.

    AUXERRE (89) / 6

    Détails de la façade.

     

    AUXERRE (89) / 6

    Toujours rue de Paris,

    AUXERRE (89) / 6

    Cet hôtel particulier du XVIème siècle est un bel exemple de l'architecture civile de la Renaissance dans l'Auxerrois.

    AUXERRE (89) / 6

    On remarquera les magnifiques lucarnes richement décorées. L'hôtel fut au XVIIIème siècle, peu de temps avant 1769, la demeure auxerroise du comte Joseph Magnus de Sparre.

    Nous voici arrivés à la fin de notre parcours de ce jour. Toutes mes amitiés et à bientôt pour la suite ! Eh oui, encore Auxerre… 

     


    5 commentaires
  • Nous voici arrivés à la place St-Germain

     

    AUXERRE (89) / 5

    où se dresse l'Abbaye Saint Germain qui présente un des plus beaux exemples de l'art carolingien en Europe.

     

    AUXERRE (89) / 5

    complétée par la tour Saint-Jean encore visible

    L'Abbaye Saint Germain et la tour feront l'objet d'un article séparé, comme d'ailleurs les principaux "clochers" d'Auxerre.

     

    AUXERRE (89) / 5

    Nous voici dans la rue St Germain, le long du mur d'enceinte de l'abbaye ; 

     

    AUXERRE (89) / 5

    Il est le seul élément de fortification médiévale encore visible en élévation à Auxerre ; les deux murs crénelés actuels et la tour furent élevés en 1320.

    Au XVème siècle, un moulin à vent fut aménagé dans la tour.

     

    AUXERRE (89) / 5

    Continuons par la rue Jacques Amyot et découvrons les origines du lycée.

    Le "collège" d'Auxerre fut fondé dans la seconde moitié du XVIème siècle par Jacques Amyot, humaniste. Sa direction fut confiée à des jésuites jusqu'à la suppression de l'Ordre en 1777.

    Dirigé ensuite par des laïques puis des bénédictins de l'Abbaye, le collège fut transformé en école royale militaire, avant de devenir un collège de garçons en 1802, puis le premier lycée d'Auxerre au XXème siècle.

     

    AUXERRE (89) / 5

    ΧXX

    AUXERRE (89) / 5

    Hôtel Nigot

    Cet hôtel particulier, d'architecture classique, fut construit en 1673 pour Jacques Nigot de Saint-Sauveur, entrepreneur des coches à Auxerre.

    Louis XIV, de retour d'Ancy-le-Franc, séjourna dans cette demeure en 1674.

    En prenant à droite au bout de la rue Amyot et en gagnant le boulevard de la Chaînette, nous pouvons observer le Clos de la Chaînette.

     

    AUXERRE (89) / 5

    Il est la propriété de l'hôpital psychiatrique et est l'un des vignobles les plus anciennement attestés en France, puisque connu par les textes depuis le VIIème siècle.

     

    AUXERRE (89) / 5

    Actuellement, près de six hectares sont cultivés. 

     

    AUXERRE (89) / 5

    Nous terminerons ici ce jour, avec cette jolie passerelle fort fleurie qui enjambe le boulevard.

     

    AUXERRE (89) / 5

    Bonne visite d'Auxerre et à bientôt pour la suite  !

     


    5 commentaires
  • Nous continuons notre visite par 

     

    AUXERRE (89) / 4

    le porche de la Préfecture, 

    AUXERRE (89) / 4

    puis nous arrivons à l'ancienne porte de ville dite "porte St-germain", rue du 4 Septembre.

    AUXERRE (89) / 4

     

    AUXERRE (89) / 4

     

    AUXERRE (89) / 4

    Nous continuons par la rue Cochois,

     

    AUXERRE (89) / 4

    Attention, nous sommes surveillés … 

     

    AUXERRE (89) / 4

    Au n° 21/23 de cette rue, nous faisons une halte devant la Maison Defert

    Cette maison particulière datant peut-être du XVIIème siècle a été remarquablement restaurée, il y a plusieurs années. Elle abrite les ateliers et l'exposition d'un maître verrier.

    AUXERRE (89) / 4

     

    AUXERRE (89) / 4

    En haut de la rue, 

    AUXERRE (89) / 4

    se situe l'ancienne entrée principale du Palais des évêques d'Auxerre dite "portail de l'Officialité",  pavillon de style Renaissance, qui fut édifié en 1551 .

    AUXERRE (89) / 4

     

    Notre visite d'Auxerre se terminera ici pour ce jour.

     

    AUXERRE (89) / 4

     

    A bientôt pour la suite et merci de vos visites.

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique