• Amis visiteurs,

    Ce site  vous conduira à la découverte de villages de l'Yonne mais aussi de diverses régions de France grâce à des photos commentées, qui, j'espère vous donneront, soit l'envie  de visiter ces lieux, soit le plaisir de les regarder et de vous évader un peu du quotidien.

  • Nous allons visiter l'église du couvent

     

    LE MONT SAINTE-ODILE (Bas-Rhin) / N°2b

    Elle a été reconstruite vers la fin du XVIIème siècle sur les restes de l'ancienne église du XIIème siècle.

    Une double rangée de quatre colonnes toscanes la divise en trois nefs d'égale hauteur.

    LE MONT SAINTE-ODILE (Bas-Rhin) / N°2

    Détails

     

    De l'époque des Prémontrés, il ne reste plus que six magnifiques confessionnaux.

     

    LE MONT SAINTE-ODILE (Bas-Rhin) / N°2

    Le Saint Sacrement demeure exposé dans l'église toute l'année, jour et nuit.

    Après la visite de l'église on sort par le portail du fond.

    LE MONT SAINTE-ODILE (Bas-Rhin) / N°2

    A bientôt !

     

    b

     


    4 commentaires
  • Le Mont Ste-Odile (763m) tient son nom du couvent qui occupe son sommet.

    On vient chercher ici le bon air, le calme et le recueillement.

    LE MONT SAINTE-ODILE ( Bas-Rhin) / N° 1

    Vue d'ensemble

    LE MONT SAINTE-ODILE ( Bas-Rhin) / N° 1

    L'entrée : la seule pour accéder aux bâtiments.

    LE MONT SAINTE-ODILE ( Bas-Rhin) / N° 1

    LE MONT SAINTE-ODILE ( Bas-Rhin) / N° 1

    Au-dessus du portail d'entrée, une statuette de Sainte-Odile salue le visiteur ; une inscription en latin marque le sens de ce lieu : "Ici fleurit jadis la sainte Abbesse Odile, et toujours elle règne en mère de l'Alsace"

     

    LE MONT SAINTE-ODILE ( Bas-Rhin) / N° 1

    Le portail franchi, on accède à la cour des Pèlerins pavée et ombragée de tilleuls plusieurs fois séculaires.

    A droite de la cour s'étend une petite esplanade surélevée, dominée par une vasque du XIIème siècle entourée d'une mosaïque moderne.

    LE MONT SAINTE-ODILE ( Bas-Rhin) / N° 1

    L'imposant bâtiment Saint-Eugénie qui reçoit les pèlerins qui résident quelques temps ici.

    LE MONT SAINTE-ODILE ( Bas-Rhin) / N° 1

     

    A bientôt pour la suite de la visite !


    1 commentaire
  • LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    Le village de la Chapelle-Vaupelteigne fut fondé autour d'une première petite chapelle qui était située au-dessus de l'église actuelle. Elle avait été construite en chaume au 5ème siècle.

    Cette chapelle s'appelait CAPELLA DE VALIS PELLETNAS, et c'est de là que vient le nom de ce village.

    Mais l'ouragan des Barbares vint terrifier les régions, détruisant toutes les églises , y compris celle-ci.

    De nombreuses années après, le calme retrouvé, après ces grandes invasions, une seconde chapelle fut construite en l'an 650. Mais elle fut saccagée par les païens.

    Une troisième chapelle fut bâtie en l'an 902 avec Saint-Sébastien pour patron principal et Saint-Philippe pour patron secondaire. Cette chapelle fut bénite et consacrée le 30 mai 903.

     

    Vers 1928, l'église fut restaurée puis sur l'initiative du curé desservant la paroisse de la Chapelle-Vaupelteigne, elle fut inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques en décembre 1929 ainsi que le mobilier.

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    La toiture de cette église est soutenue par une superbe charpente, en forme de carêne renversée ; longue de 23,75 m, elle donne une image de pureté et de sobriété.

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

     La porte romane : accostée de deux colonnes  avec chapiteaux à crosses.

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    Le portail est orné d'une croix fleuronnée avec un Agnus Dei au tympan.

    Cette porte romane est la copie conforme de la porte d'entrée de la Collégiale Saint-Martin de Chablis.

    Cet édifice est le plus ancien de l'Yonne par l'unité de son style.

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    De cet endroit, nous avons un aperçu du village, et plus loin de ses cultures, la vigne surtout.

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    Le Serein

    Jusqu'en 1876, il n'y avait pas de pont sur la rivière, mais seulement une passerelle de bois pour les piétons, qui était détruite de temps à autre par les crues du Serein.

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    En 1876 commença la construction d'un pont qui fut achevé l'année suivante ; il se compose de trois belles arches en pierre, cintrées.

    Ce pont facilita l'exploitation des terres de la plaine et des vignes.

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    La mairie de ce paisible village.

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    Le monument aux Morts

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    Et une dernière photo de ce village . . .

     

    LA CHAPELLE VAUPELTEIGNE (Yonne)

    avant de vous dire à bientôt pour une autre visite !

     

     

     


    7 commentaires
  • Le donjon

    VEZ (Oise) : n°6

    VEZ (Oise) : n°6

    L'entrée du donjon, seul corps de logis désormais, fut fermée par une porte en fer forgé qui s'accorde avec les sculptures à colonnettes et le fronton surmonté des armes du Valois :

    VEZ (Oise) : n°6

    VEZ (Oise) : n°6

     

    VEZ (Oise) : n°6

    VEZ (Oise) : n°6

    En sortant de l'enceinte fortifiée, nous pouvons contourner le donjon et faire le tour des remparts par l'extérieur.

    VEZ (Oise) : n°6

    Cette promenade nous conduit en contrebas de la basse cour, à l'entrée des galeries souterraines médiévales.

    Si nous avançons, nous pourrions voir que celles-ci sont taillées à même le rocher ; elles ont servi à l'extraction des pierres utilisées dans la construction du donjon, du logis et de la chapelle.

    Maintenant nous allons quitter la forteresse et entrer dans le village de Vez.

     

    VEZ (Oise) : n°6

    Ici la "place"

    VEZ (Oise) : n°6

    puis une rue nous conduisant à l'église.

     

    L'église St-Martin et St-Léonard en pierre calcaire de pays est un édifice roman et gothique ; sa construction s'est étalée entre le XIIème siècle et le début du XIIIème siècle.

    VEZ (Oise) : n°6

    C'est une église à plan longitudinal comprenant une nef flanquée d'un bas-côté et terminée par un chœur plus élevé que la nef.

    VEZ (Oise) : n°6

    La façade de l'église est percée par un portail orné de trois rangées de colonnettes.

    Voici quelques photos de l'intérieur :

    VEZ (Oise) : n°6

    VEZ (Oise) : n°6

     

    VEZ (Oise) : n°6

    VEZ (Oise) : n°6

     

     

    VEZ (Oise) : n°6

    Et enfin n'oublions pas de rendre hommage à ceux qui sont morts pour la France.

    VEZ (Oise) : n°6

    Notre visite d'un coin de l'Oise est terminée et je vous dis "à bientôt" pour un autre voyage...

     

     


    11 commentaires
  • VEZ (Oise) : n°5

    Nous allons maintenant entrer dans la chapelle :

    VEZ (Oise) : n°5

    La chapelle était consacrée à Simon de Vez, comte de Valois. Simon fut doté par son père en 1604 du château de Vez. Il épousa la fille du comte d'Auvergne et fit vœu de chasteté le soir de ses noces.

    Comte de Vexin et de Valois, seigneur riche et puissant, Simon se fit simple moine et donna Vez, terres et château, à sa sœur Adèle.

     

    VEZ (Oise) : n°5

    VEZ (Oise) : n°5

    Au sous-sol se trouve la crypte, remarquable pièce voutée.

    VEZ (Oise) : n°5

    A l'intérieur de la crypte, nous découvrons des sarcophages de l'époque gallo-romaine provenant des catacombes de Champlieu sur Oise.

     

    VEZ (Oise) : n°5

    Allons au rez-de-chaussée et entrons dans cette grande pièce, la chapelle elle-même où se déroulaient les offices.

     

     

    VEZ (Oise) : n°5

    Dans cette salle, nous pouvons admirer de magnifiques fonds baptismaux provenant de la cathédrale de Morcourt sur Oise

    VEZ (Oise) : n°5

    VEZ (Oise) : n°5

    un autel et à son côté deux tombeaux en marbre blanc où gisent Monsieur et Madame Léon DRU, anciens propriétaires de Vez.

    VEZ (Oise) : n°5

    VEZ (Oise) : n°5

    Détails des tombeaux.

     

    VEZ (Oise) : n°5

    Nous  pouvons contempler une cheminée aux lignes très fines.

     

    VEZ (Oise) : n°5

    VEZ (Oise) : n°5

    Et pour terminer la visite de cette salle, regardons les deux vitraux de Daniel Buren au travers desquels la lumière se joue.

     

    En montant quelques marches

    VEZ (Oise) : n°5

    de cet escalier qui relie les différents étages,

     

    VEZ (Oise) : n°5

    nous arrivons à un petit oratoire d'où Jeanne d'Arc pouvait suivre la messe lors de son passage à Vez.

     

    VEZ (Oise) : n°5

    Nous continuons et nous découvrons une dernière salle surprenante appelée "la salle Eiffel" car c'est le célèbre architecte Gustave Eiffel qui en fit l'armature, une impressionnante armature métallique en forme de berceau qui apparaît comme un bijou dans un écrin de bois brut.

    VEZ (Oise) : n°5

    Ainsi se termine la visite de la chapelle et à bientôt pour la visite des extérieurs du château et du petit village de Vez !

     

     


    2 commentaires
  •  

    Maintenant avançons sur les chemins de ronde, appelés aussi courtines .

     

    VEZ (Oise) : n°4

    VEZ (Oise) : n°4

    Ces chemins de ronde surplombent les remparts hauts de treize mètres environ.

    VEZ (Oise) : n°4

     

    Deux tourelles, bâties aux extrémités des courtines, servaient à la défense ; on y accédait par un escalier. L'une d'elle s'effondra dans les années 50.

     

    VEZ (Oise) : n°4

    En sortant des courtines, remarquons la tour Jeanne d'Arc :

    VEZ (Oise) : n°4

    Elle est ainsi dénommée en souvenir du passage de Jeanne d'Arc à Vez. Celle-ci accourut dans le Valois en apprenant que le duc de Bourgogne cherchait à s'emparer des différents châteaux pour relier les Flandres à ses domaines de

    Bourgogne.

    VEZ (Oise) : n°4

    Tour Jeanne d'Arc vue de l'extérieur des remparts.

     

    Continuons notre visite en contournant la chapelle dans laquelle nous entrerons ensuite, et allons découvrir le "miroir d'eau".

     

    VEZ (Oise) : n°4

    VEZ (Oise) : n°4

    Le miroir d'eau offre une mise en valeur originale des ruines de l'ancien logis fortifié. Conçu par Pascal Cribier, cet aménagement offre un perpétuel jeu de lumière en fonction de l'ensoleillement, et un lieu d'exposition privilégié pour le Pot d'Or de Jean-Pierre Raynaud, une sculpture monumentale recouverte de feuilles d'or.

    Le bleu du ciel dans l'eau est prolongé par un jardin de verdure et le Pot d'Or semble flotter sur l'eau.

     

    VEZ (Oise) : n°4

    Sur notre droite, nous trouvons l'existence d'un ancien puits.

    VEZ (Oise) : n°4

    Dans la prochaine partie, nous visiterons la chapelle.

    A bientôt !

     

     


    2 commentaires
  • Entrons dans la cour "Bourdelle"

    VEZ ( Oise) : n°3

    VEZ ( Oise) : n°3

    Dédiée au sculpteur français Antoine Bourdelle (1861-1929), cette cour est un lieu de rencontre entre la nature et la sculpture.

     

    VEZ ( Oise) : n°3

    Neuf bronzes de l'artiste, prêtés par le Musée Bourdelle de Paris, prennent place dans un jardin de pommiers.

     

    VEZ ( Oise) : n°3

     

    VEZ ( Oise) : n°3

    VEZ ( Oise) : n°3

    Voici quelques unes des sculptures.

     

    VEZ ( Oise) : n°3

    En sortant, une porte

    VEZ ( Oise) : n°3

    puis quelques marches nous conduisent au chemin de ronde et aux courtines.

     

    VEZ ( Oise) : n°3

    Arrêtons-nous quelques instants au dessus du châtelet .

    VEZ ( Oise) : n°3

    Une vue d'ensemble du jardin minimaliste créé par le paysagiste Pascal Cribier en 1990 s'offre à nous.

    VEZ ( Oise) : n°3

    Je vous dis à bientôt pour la suite de la visite.

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Nous arrivons au château par la Basse Cour.

     

    VEZ (Oise) : suite

    VEZ (Oise) : suiteL

    L'allée pavée nous conduit au châtelet, entrée unique et monumentale de l'enceinte fortifiée.

    VEZ (Oise) : suite

    VEZ (Oise) : suite

    VEZ (Oise) : suite

    Nous remarquons de chaque côté de l'allée une croix et deux œuvres contemporaines en fer, de sculpteurs de renommée internationale :  Bernar Venet et Richard Stankiewicz.

    De cet endroit, on aperçoit déjà au fond le donjon pentagonal, haut de 27 mètres et terminé par des mâchicoulis. Il fut achevé par Louis d'Orléans à la fin du XIVème siècle.

     

    VEZ (Oise) : suite

    Nous sommes à présent devant les portes du châtelet surmontées d'une courtine et flanquées de deux tourelles défensives.

    VEZ (Oise) : suite

    Après avoir franchi les douves sèches,

    VEZ (Oise) : suite

    nous entrons au cœur de l'enceinte fortifiée.

    VEZ (Oise) : suite

    Face à nous, la chapelle, datant, comme le donjon, du XIVème siècle, a été remaniée au siècle dernier.

    Les ruines de la cheminée, ainsi que la tourelle sont les parties les plus anciennes de Vez: elles datent du XIIIème siècle. Cette chapelle était consacrée à Simon de Vez, comte de Valois, dont les armes sont rappelées sur un tympan sculpté ; seigneur riche et puissant, il préféra faire don de toutes ses terres à sa sœur et devint moine.

    La prochaine fois, nous continuerons la visite en entrant dans la "cour Bourdelle".

     

    VEZ (Oise) : suite

     

     

     


    3 commentaires
  • Je m'en souviens comme si c'était hier... Lorsque j'étais encore en région parisienne, un bel après-midi ensoleillé, je me décidai d'aller visiter le donjon de Vez.

    Situé en Picardie, dans le département de l'Oise, à proximité de Soissons, Vez est un petit village d'environ 300 habitants.

     

    VEZ ( Oise ) : début

     

     

    Au cœur de la vallée de l'Automne (rivière) s'élève le donjon de Vez, imposante forteresse dont l'origine remonte à l'époque gallo-romaine. Le nom de Vez provient d'un gué (vadum) qui se trouvait sur cette rivière.

     

    VEZ ( Oise ) : début

    Sous la domination romaine, Vez devint un camp militaire servant à défendre la Gaule contre les invasions barbares.

    Après la bataille de Soissons en 486 et durant cinq siècles, Vez devint la capitale des Valois. Ce furent les moines de Saint-Médard de Soissons qui décidèrent de rassembler la population au IXème siècle autour du gué. Le château de pierre et de bois, dont il ne reste plus rien, dominait la vallée du haut de la colline.

     

    VEZ ( Oise ) : début

     

    VEZ ( Oise ) : début

    VEZ ( Oise ) : début

    Ces photos sont prises de cette route qui nous conduit au parking.

    Un chemin fort agréable nous mène au pied du donjon, témoin de 1000 ans d'histoire. Enrichi et restauré par ses propriétaires successifs, ce lieu revit aujourd'hui grâce à Caroline et Francis Briest, qui ont décidé de lui donner un nouveau souffle.

     

    VEZ ( Oise ) : début

     

    La suite demain !

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique