• Oui, blog en pause et je ne sais pas pour combien de temps... 

    De gros problèmes de santé ont surgi donc...

    Amitiés à tous et je vais essayer de passer parfois chez vous 

     


    5 commentaires
  • Lors de cette étape de notre visite, nous allons entrer dans la chapelle. Symbole du pouvoir spirituel (religieux), elle jouxte la grande salle d'apparat représentant le pouvoir temporel ( politique).

    Construite entre 1461 et 1481 par Philippe Pot, elle est destinée aux offices religieux privés du seigneur et de ses hôtes ; elle a été consacrée en 1481.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

    Ce vitrail représente Philippe Pot qui prie la Vierge

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

    Elle est ornée sur les murs de peinture à la "détrempe" représentant le Christ (au-dessus de la porte) et ses douze apôtres.

    On retrouve les bandes sables (noires) et gueules (rouges) de la cheminée de la grande salle, auxquelles sont associées deux autres couleurs du blason de Philippe Pot ; l'or (jaune) présent dans les bandes verticales et l'azur (bleu) dans les tuniques des apôtres.

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

    Détails du Christ

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

    Vierge de l'entrée

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

    Une copie du tombeau de Philippe Pot est placée devant l'autel : les huit pleurants figurant le dernier voyage du seigneur vers la mort y sont représentés en taille réelle.

    L'original du Tombeau est conservé au musée du Louvre.

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

    A l'initiative de l'"Association Philippe Pot" une copie a été réalisée par les ateliers de moulage du musée du Louvre. Cette copie est présentée ici "démontée". 

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     Dans l'œuvre originale, le Gisant repose sur les épaules des huit pleurants, comme sur la photo ci-dessus.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 3

     

     

    Maintenant nous allons quitter la chapelle et revenir sur nos pas pour accéder à la tour de défense que nous visiterons à la prochaine étape.

     

     

     


    9 commentaires
  • Nous allons continuer notre visite à partir de la cour intérieure.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

    Lors de mon article précédent, j'ai oublié de vous indiquer l'existence de ce puits dans la cour ; il fut creusé pour être sûr de ne  jamais manquer d'eau au château.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

    La Grande salle ou salle des Gardes, aménagée dans le logis principal, par Philippe POT, à la fin du XVème siècle est une pièce d'apparat, utilisée pour les réunions publiques, les réceptions et les banquets. Dans cette pièce, le Seigneur accueille les invités de prestige.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

    Des tapisseries tendues aux murs assuraient les éléments de décor mais procuraient également une isolation contre le froid.

    Le sol est pavé de carreaux vernissés du XVème siècle.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

    La somptueuse cheminée d'apparat est décorée des armes et de la devise de Philippe Pot ;  celles-ci ont été martelées lors de la révolution ; les bandes colorées gueules (rouges) et sable (noir) ainsi que les lettres or et azur, rappellent les couleurs du blason de Philippe Pot.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

    Détails de la cheminée 

     

    Devant, une grande table était dressée pour les convives.

    Sur la table, une nappe blanche était utilisée pour s'essuyer les mains.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 2

     

    De grands dressoirs, (ancêtres des buffets) servaient à entreposer la vaisselle.

     

     La prochaine visite nous conduira à la chapelle, qui jouxte la salle des gardes que nous venons de voir.

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Châteauneuf, un château, des hommes

    Traversant les siècles, les étapes de notre visite vont faire alterner architecture guerrière et lieux de vie.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    Entrée du village

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    puis nous nous dirigeons vers le pont-levis,

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    que nous apercevons mieux ici.

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    ( entre deux averses, le soleil revient !)

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    Nous pouvons voir de part et d'autre les anciennes douves ( ces fossés n'ont jamais contenu  d'eau)

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    ainsi que les piliers de l'ancien pont d'entrée

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    ici, en détails

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    Nous voici dans la cour intérieure avec à droite la haute tour de guet.

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    tandis qu'à gauche c'est la "grosse tour" servant d'accueil aux visiteurs.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    une partie de l'enceinte défensive,

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

     Tour d'entrée du logis médiéval

       

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 1

    Logis principal et logis des hôtes (ainsi que le détail d'une fenêtre)

     

    La visite pour ce jour prendra fin ici !

     

     


    4 commentaires
  • CHATEAUNEUF-EN-AUXOIS (21) : ses origines

     

    Dressé sur son éperon rocheux, le bourg fortifié de Châteauneuf qui compte à peine 100 habitants de nos jours,  semble encore surveiller la route de Dijon à Autun.

     

    UN PEU D'HISTOIRE

     

    CHATEAUNEUF (21) : n°1

     Les premières traces de sa construction remontent au XIIème siècle, lorsque Jean de Chaudenay, propriétaire d'un vaste domaine, fit ériger un nouveau château  (d'où le nom de Châteauneuf) pour son fils cadet.

    Le donjon carré date de cette époque. Pendant la Guerre de Cent ans, au milieu du XIVème siècle, l'enceinte et les cinq tours reliées par des courtines sont  érigées.

    Après avoir traversé le Moyen Age, la lignée des Châteauneuf s'éteint en 1457, lorsque Catherine de Châteauneuf, dernière descendante, est condamnée au bûcher pour avoir empoisonné son époux.

    La Seigneurie est confisquée et confiée par le Duc Philippe Le Bon à son conseiller Philippe Pot, futur Grand Sénéchal de la Bourgogne.

    A la fin du XVème siècle, le "grand logis", un "logis d'hôtes" ainsi qu'une chapelle sont construits dans le pur style gothique.

    Assiégé par des guerres de Religion en 1590, le château passe ensuite entre les mains de plusieurs familles qui poursuivent son aménagement.

    Classé Monument Historique en 1894, le château est depuis 2008 propriété du Conseil Général de Bourgogne. 

     

    A bientôt pour la visite de ce bourg !

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

    ON NE VOUS OUBLIE PAS !

    Non personne ne vous oublie et Maryse vous prépare une p'tite visite dans un village mais le temps lui manque souvent en ce moment ; il y a beaucoup d'imprévus dans sa vie depuis début janvier !

    Alors elle me charge de vous écrire de patienter et vous envoie toutes ses amitiés.

     

    Câlins de sa Furie !

      

     


    6 commentaires
  •  

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

    à nous empêcher d'aller nous promener au parc dit de "l'Arbre-Sec" !

     

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

    à nettoyer (peut-être) les toilettes !

     

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

    L'écluse du canal

     

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

    Toujours l'"Arbre-Sec"

     

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

    L'Yonne

     

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

    ses berges (eh oui !)

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

     

     

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

     

    AUXERRE : A QUOI L' AU-XERRE...

    Tout un art pour récupérer son bateau sans prendre un bain de pieds ! et encore l'eau a baissé...

     

     

    A bientôt...sous le soleil !!!

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

     

    BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2018

    Pour vous qui passez sur mon blog, que l'année 2018 soit parsemée d'éclats de joie, de pétales de bonheur, qu'elle soit éclairée par l'étincelle de l'amitié.

     

    Que 2018 vous apporte des sourires pour chasser la tristesse,

    de la confiance pour faire disparaître les doutes,

    du réconfort pour adoucir les jours difficiles,

    du courage pour continuer à avancer !

     

    BONNE ET HEUREUSE ANNEE A TOUTES ET A TOUS !

     

     

     


    16 commentaires
  • NOEL...NOEL... JOYEUX NOEL !

     

    La magie des Noëls d'antan,  

    Elle est partie avec l'enfance

    Sur les chemins de l'insouciance ;

    Et plus j'avance dans la vie,

    Plus violente est ma nostalgie.

    NOEL...NOEL... JOYEUX NOEL !

     

    NOEL...NOEL... JOYEUX NOEL !

     

    L'esprit de Noël est partout autour de nous... Dans les jardins recouverts de neige, dans les sapins illuminés, dans les souvenirs qui nous reviennent en mémoire, dans cette nuit étoilée qui éclaire le monde...

    Amies et amis de passage sur ce blog, que cet esprit de Noël vous apporte la paix et la joie !

    Chaque moment que je passe avec vous sur vos blogs se transforme en souvenir qui illumine mes jours.

    Noël, c'est l'occasion de vous dire merci pour ces instants et je suis très fière de cette amitié qui nous lie !  (amitié virtuelle, peut-être... car elle est le reflet d'un être humain)

     

    JOYEUX NOËL 2017 !

     

    NOEL...NOEL... JOYEUX NOEL !

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique