• C'est seulement maintenant que je reviens mais pendant ces quelques jours, la vie ici fut assez difficile, alors...

    Comme je vous l'avais promis, nous allons flâner dans le village.

     

    Du XIVème siècle au XVIIème siècle, de riches marchands bourguignons ont construit à Châteauneuf des demeures bien conservées. La cité, autrefois prospère, laisse deviner son histoire. Aux détours des ruelles étroites, des frontons et tourelles d'escaliers s'offrent au regard de ceux qui savent regarder !

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

    un intrus ? Non pas vraiment, un minou emportant son casse-croûte !

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

     

    CHATEAUNEUF (21) : le village médiéval

    Nous allons quitter le village et nous allons continuer jusqu'au chemin qui nous conduira ... je ne vous dis rien de plus mais

    vous le saurez la prochaine fois !!

     


    4 commentaires
  • Après avoir admiré le chœur, 

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    nous nous dirigeons à gauche vers la chapelle St-Joseph ou "chapelle des seigneurs" ; ceux-ci, par une porte murée maintenant, pouvaient accéder directement du château à l'église. Elle date également du XVème siècle.

    Dans cette chapelle, deux statues :

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    Saint-Jean Baptiste bourguignon du XVème siècle en pierre peinte.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    et Vierge à l'Enfant, du XIVème siècle, appelée Vierge à l'Oiseau.

    Maintenant, nous allons traverser la nef et entrer dans 

     CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    la chapelle Notre-Dame du Chêne

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    Histoire de la statuette Notre-Dame du Chêne

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    Réplique de la statuette ( photo difficile à prendre car il y a une vitre de protection !)

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    Statues représentées dans cette chapelle.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

     

    CHATEAUNEUF (21) : son église, suite et fin.

    Statues que l'on peut voir de chaque côté de la nef et dans le chœur je crois.

    La visite de l'église de ce petit village médiéval est terminée et la prochaine fois nous irons flâner dans les rues.

    Bonne visite à toutes et à tous, mes amis du net !


    6 commentaires
  • Maintenant nous allons entrer dans l'église :

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Nous descendons quelques marches,

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Les fonts baptismaux sont en pierre blanche de Bourgogne, tout comme le bénitier, et datent du XVIème siècle.

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    L'église ne comporte qu'une seule nef et sur les murs on y voit des morceaux de bande noire : ce sont les restes d'une litre funéraire.

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Près de la chapelle St-Joseph une chaire bourguignonne datant de 1538, au décor Renaissance avec un panneau représentant les prophètes.

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Le chœur aux murs peints.

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Le vitrail représentant Jésus et les Saints patrons de l'église.

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Le maître-autel en marbre, date du XIXème siècle.

    Juste avant le chœur, à droite et à gauche, se trouvent deux statues en bois, grandeur nature, des Saints Jacques et Philippe, patrons de la paroisse ; elles datent du XVème ou XVIème siècle :

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Saint Philippe le Galiléen, au livre ouvert et

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Saint Jacques le Majeur, au livre fermé.

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église : suite

    Une des statues située dans le chœur.

    Voilà pour ce jour, la prochaine fois, nous irons voir les deux chapelles de cette église : la chapelle St-Joseph et la chapelle de la Vierge.

    Bonne visite et à bientôt.

     

     


    4 commentaires
  •  

    Nous voici de retour à Châteauneuf

    CHATEAUNEUF (21) et son église

    En contrebas du château, voici l'église paroissiale ST-Philippe et St-Jacques.

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église

    ,A l'extérieur, la tombe du Général Jacques BLONDEAU (1766-1841), Baron d'Empire

    CHATEAUNEUF (21) et son église

    Une croix a aussi été érigée en mémoire de Jean BLONDEAU, notaire, sans doute un parent de la famille BLONDEAU.

     

    CHATEAUNEUF (21) et son église

    L'église est du XVème siècle ainsi que la porte principale.

    La prochaine fois, nous visiterons l'intérieur.


    3 commentaires
  •  Nous allons continuer notre visite par les appartements du XVIIème et XVIIIème siècle.

     

    Les usages domestiques et les modes évoluant toujours vers plus de confort, de luminosité et de chaleur, le château connaît entre le XVIIème et le XVIIIème siècle des réaménagements.

    La surface des appartements privés est cloisonnée en plusieurs pièces, ornées chacune de leur cheminée.

    CHATEUNEUF (21) : n°7

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

    Dans la chambre "verte" les murs sont habillés de gypse (plâtre) et au sol les carreaux d'argile sont remplacés par un parquet en chêne.

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

    Dans la chambre "jaune", restaurée en 1975, les murs sont tendus de tissus motifs "toile de Jouy".

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

     

    CHATEUNEUF (21) : n°7

    Dans le long couloir (anti-chambre) qui comme son nom l'indique conduit aux chambres, les murs sont également tendus de tissus.

    Et dans chaque pièce pour plus de luminosité, les fenêtre à meneaux du XVème siècle font place à de grandes baies vitrées et les plafonds sont peints en blanc ; ces appartements sont agrémentés de peintures au-dessus des portes.

     

    Nous terminons ici la visite du château et la prochaine fois nous irons contempler l'église et flâner dans les rues du village ainsi que sur les bords du canal.

     


    4 commentaires
  • Après avoir visité la chambre de Philippe POT, nous allons entrer dans la chambre de Vienne.

    CHATEAUNEUF (21) : n°6

    Aménagée au 1er étage du donjon, dans la partie la plus ancienne du château, par Charles 1er de Vienne (1597-1659), cette pièce a connu plusieurs transformations. Ainsi coexistent des éléments de différentes époques.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n°6

    Du Moyen-Age sont conservés la fenêtre à coussiéges et les carreaux d'argile.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n°6

    A l'époque classique, il aménage une alcôve aux boiseries peintes, ainsi que deux petits cabinets ou garde-robes.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n°6

    Un des deux cabinets de travail

    Le décor des panneaux moulinés date de la fin du XVIIème siècle.

    CHATEAUNEUF (21) : n°6

    Autre vue de cette pièce.

     

    Nous terminerons la visite des appartements en allant voir ceux du XVIIème et XVIIIème siècles.

    Bonne visite et bon dimanche !


    5 commentaires
  • Voulez-vous continuer la visite du château ?

     

    Nous allons entrer dans la chambre de Philippe Pot.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

    Lieu de vie du seigneur au XVème siècle, cette salle aux murs de pierre enduits de chaux blanche, pavée de carreaux d'argile vernissés est jouxtée d'une salle "d'aisances" comprenant :

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

    les latrines (toilettes)

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

    et un cabinet (bureau).

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

    La grande chambre est chauffée par une large cheminée et éclairée par deux fenêtres à meneaux.

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

    Des coussiéges sont aménagés dans l'épaisseur du mur ; ils permettent de s'asseoir près de la lumière du jour.

    Une cloison sépare l'ensemble de la salle en trois pièces, plus faciles à chauffer et plus agréables à vivre.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 5

    Un cuvier pour le bain : au moyen-âge l'hygiène avait déjà son intérêt !

    L'ensemble le plus remarquable de cette pièce est constitué par les tapisseries représentant les épisodes de la vie de Moïse (tapisseries servant pour la décoration mais aussi pour l'isolation).

     

    Par contre vous avez du voir que le mobilier au Moyen-Age était constitué uniquement de coffres, de lits et de tables sur tréteaux ; les coffres avaient plusieurs fonctions : rangement de vêtements, banc, transport des biens lors des voyages.

     

    Je pense que j'ai résumé en photos et en texte le principal de cette chambre seigneuriale.

    Je vous en souhaite bonne visite et à bientôt pour la suite si vous le désirez. 

     


    3 commentaires
  • Après une halte  bien longue dont j'aurais préféré me passer, nous reprenons la visite du château de Châteauneuf.

    Nous étions dans la chapelle, revenons donc sur nos pas et allons voir la salle des maquettes qui nous donnerons un aperçu du château avant :

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

    Maintenant nous allons regagner la cour intérieure et nous diriger vers la Tour Sud.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

    Partie intégrante de l'enceinte du XVème siècle, elle avait pour objet d'assurer le flanquement des courtines.

    On remarquera dans cette salle la voûte mais je n'ai pas de photos ( soit je suis trop petite, soit le "plafond en voûte" est trop haut !!) car elles sont trop floues.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

    Ici les canonnières précédées de leur chambre de tir.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

    Au centre, le seul accès à l'étage inférieur situé à plus de six mètres en contrebas !

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

    Une latrine à l'entrée assurait la commodité des lieux.

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

     

    CHATEAUNEUF (21) : n° 4

    Un escalier à vis permettait d'accéder aux étages supérieurs.

     

    Nous allons arrêter ici notre visite, et la prochaine fois nous irons nous imprégner de l'époque dans  les appartements privés.

     

    Merci de votre visite et à bientôt !

     


    6 commentaires
  • Un grand merci à vous mes amis et amies ; 

    Je vais essayer de continuer mon blog : ce n'est pas moi qui suis malade (sauf virus) mais mon mari psychiquement, car il aurait une "Alzheimer" débutante.

    Voici 4 ans que je m'en était aperçue mais cela s'est dégradé en quelques jours.

    Amitiés à tous et encore merci de votre visite 

     

     

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique