•  La Place Jean de Joigny

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    Cet ensemble a été construit sur les ruines de l'ancienne cour des miracles à la suite de l'explosion de gaz en 1981. Il abrite un lieu culturel qui accueille toute l'année des expositions d'art contemporain.

    Montons un peu et nous nous retrouvons face à la Porte Saint-Jean.

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    La Porte Saint-Jean, d'architecture militaire du XIème siècle est un vestige de la première enceinte autour du château.

    Celle-ci nous conduit à l'église du même nom ; elle se trouve au cœur du quartier, sur les hauteurs de la ville ; elle a été reconstruite au XVème siècle.

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

      Eglise Saint-Jean

     

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    Chevet de l'église Saint-Jean

     

    Entrons quelques instants pour nous recueillir et admirer l'intérieur :

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    La nef

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    Le maître autel datant du XIXème siècle 

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    La mise au tombeau œuvre sculptée avant 1520

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    Le banc d'oeuvre

    En sortant, nous nous trouvons de l'autre côté de la Porte Saint-Jean d'où l'on aperçoit la maison du Bailli.

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    Porte Saint Jean, face interne

    Maintenant dirigeons-nous vers la gauche, le château "des Gondi" apparaît.

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    Le château actuel (édifié à partir de 1569) n'a jamais été achevé. Il fut acheté par Pierre de Gondi, évêque de Paris, en 1608.

    Ce monument est un édifice important de la Renaissance classique.

     

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

    Prochain épisode : le quartier Saint-André

    JOIGNY (yonne) : quartier Saint-Jean

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Petite ville de Bourgogne, animée et pittoresque, située à l'orée de la forêt d'Othe entre Sens et Auxerre.

     

    JOIGNY (yonne)

    Vue Générale

    Le pont de pierre Saint-Nicolas, aux arches inégales, relie la "vieille ville" au quartier "Rive Gauche".

     

    JOIGNY (yonne)

    Le pont Saint-Nicolas

    Située sur les bords de l'Yonne, Joigny est une commune pleine de charme.

    Vous apprécierez de flâner dans ses ruelles pentues bordées de maisons à pans de bois et dans ses quartiers anciens.

    JOIGNY (yonne)

    Une ruelle à Joigny

     

    La "Maison du Bailli" (XVIème siècle) présente un décor Renaissance. Elle a connu une restauration au XIXème siècle et une réfection complète après le bombardement de la place Saint-Jean en 1940.

    C'est une des plus importantes maisons à pans de bois de la ville.

    JOIGNY (yonne)

    Maison du Bailli

     

    En suivant la rue "Montant au Palais", on découvre une petite place sur laquelle s'élève la maison de "l'Arbre de Jessé" :

    JOIGNY (yonne)

    ainsi nommée en raison de l'arbre généalogique du Christ sculpté sur les pans de bois de la façade, sur plus de 4 mètres de haut !

     

    La maison de l'Ave Maria

    JOIGNY (yonne)

     

    Elle doit son nom au thème de l'Annonciation développé sur les poteaux ; de gauche à droite , on distingue :

    - l'Archange Gabriel

    - le bouquet de Lys

    - la Vierge en prières

    JOIGNY (yonne)

    Détails des poteaux

     

    La Maison du Pilori

    JOIGNY (yonne)

    Cette maison, exceptionnelle par la richesse de son décor, comprend deux étages.

    L'étage supérieur, bien que reconstruit au XIXème siècle, existait déjà à l'origine.

    Le rez-de-chaussée s'ouvre par deux portes. Autrefois la porte centrale était surmontée de la grande accolade à feuilles de vignes et d'un médaillon ; celle-ci fut remontée sur le premier étage en 1842.

    L'intérêt de cette maison est renforcé par le très rare remplissage de carreaux de céramique. Il est sans doute postérieur à la construction.

    JOIGNY (yonne)

    En seconde partie, je vous ferai découvrir les différents quartiers de Joigny

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Nous traversons la rue Saint-Marien, et face à l'église nous sommes devant le  MUSEE DE LA BATAILLE

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

     Ce musée présente une maquette animée sonore qui retrace les étapes de la Bataille de Fontenoy du 25 juin 841.

    Vous pourrez y découvrir les armes des combattants, le mode de vie à cette époque et les différentes dynasties.

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

     

    Si vous êtes attirés par les lavoirs, vous en découvrirez un (qui n'est plus utilisé de nos jours) sur un petit terrain, après avoir contourné l'église.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

     

    L' OBELISQUE

     

    En 1860, le second Empire se souvient de ses lointains ancêtres qui furent à l'origine de la nationalité française. Un monument fut élevé en leur gloire sur une colline dominant le village :

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

    Il porte l'inscription suivante :

     

    PRAELIUM AD FONTANETUM DCCCXLI

    ICI FUT LIVREE LE 25 JUIN 841

    LA BATAILLE DE FONTENOY

    ENTRE LES ENFANTS DE LOUIS LE DEBONNAIRE.

    LA VICTOIRE DE CHARLES LE CHAUVE

    SEPARA LA FRANCE DE L'EMPIRE D OCCIDENT

    ET FONDA L'INDEPENDANCE

    DE LA NATIONALITE FRANCAISE

     

     Plus bas, tout proche du village, un autre monument plus ancien : 

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

     

    C'est celui du Traité de Verdun le 11 Aout 843 qui représente le partage de l'Empire Carolingien entre les petits-fils de Charlemagne :

                                      - Lothaire, 1er Empereur 

                                      - Louis le Germanique, Roi de Germanie                                 

                                      - Charles II, Roi de France

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

     

    Et pour terminer, quelques vues de Fontenoy

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

      La mairie

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

    Le monument aux Morts

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne) suite 

    Et à bientôt pour une autre promenade dans un autre village.

     

     


    3 commentaires
  • Fontenoy est un petit village situé au cœur de la Puisaye,

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    dans le département de l'Yonne ; il appartient au canton de Saint-Sauveur.

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

     Vue générale

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Sur la place, à gauche en venant de Toucy, on découvre l'église Saint-Marien.

    Il paraîtrait que Saint-Marien était un pèlerin pauvre et inconnu ; vers 465, il devint un moine modèle grâce à sa vie obscure et effacée. Il vécut en gardant des troupeaux sur les terres de Mézilles et Fontenoy. En l'an 475, il tomba malade et le 20 avril 475 son âme s'envola vers le Seigneur.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Statue de Saint-Marien

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)i

    Cette église (classée maintenant) date du quatrième quart du 15ème siècle ; elle est représentative des églises poyaudines.

    Elle possède une grande unité architecturale.

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Sa façade est à pignon unique

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    et à conservé sa statuaire

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Ci-dessus le détail de la statue

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    C'est une église à nef unique.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Le chœur est occupé par un autel du 17ème siècle en pierre peinte, décor trompe l'œil,  et sculpté avec un décor en bois.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Il est surmonté d'un retable de la même époque sculpté finement.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Détail d'une sculpture.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Les portes de la sacristie peintes de personnages de l'Ancien Testament font la particularité de l'église Saint-Marien.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    Dans la nef, on s'attardera près de la chaire :

     

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

    sur laquelle des personnages ont été sculptés avec une grande finesse.

    Les yeux et le cœur imprégnés de toutes ces richesses créées par l'homme, nous nous dirigeons vers la sortie, non sans nous être penchés sur le baptistère.

    FONTENOY EN PUISAYE (yonne)

     

     


    votre commentaire
  •  La croix dite de Saint-Prix à la sortie du village

     

    Saints (yonne) : aujourd'hui (suite 3 et fin)

    Saint-Prix qui, poursuivi avec son armée, avait été vaincu, accablé de coups et d'outrages, fut amené au bourg de Saints pour y être décapité dans un champ que l'on appela encore "le champ de Saint-Prix" jusqu'à la fin du XIXème siècle.

    Saints (yonne) : aujourd'hui (suite 3 et fin)

     

    Saints (yonne) : aujourd'hui (suite 3 et fin)

    Cette croix marque l'endroit d'une source ; c'était l'une des plus renommées de la région pour son efficacité dans la lutte contre les maladies.

    La légende raconte que cette source a jailli du sabot du cheval de Saint-Prix lors de son massacre et de celui de ses compagnons.

    Sa statue équestre au bord de la source, fut brisée au début de la révolution pour marquer, sans doute, la fin de plusieurs siècles de superstitions.

     

    Le pays de Saints a gardé la mémoire de ces évènements lointains et le culte de Saint-Prix est toujours célébré fin mai lors de la fête patronale qui porte son nom.

     

    Saints (yonne) : aujourd'hui (suite 3 et fin)

     

     


    2 commentaires
  • Avant de vous conduire à la croix Saint-Prix, je vais vous laisser flâner dans le village.

     

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

    La  place telle qu'elle est maintenant.

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

    Le Monument aux Morts

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

    La salle des Fêtes

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

    La Mairie

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

    L'entrée d'une demeure au bord du  "chemin du Château" sur lequel, enfants, nous avons tant joué !

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

    Et.....le château !! belle demeure en son temps avec son parc mais qui, maintenant abandonnée depuis longtemps, nous offre un "regard" rempli de solitude et de tristesse.

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

    Et le groupe scolaire dont je garde toujours un bon souvenir.

     

    Saints (yonne) : aujourd'hui  ( suite 2)

     

     

     


    votre commentaire
  •   

    Les peintures murales de l'église Saint Prix datent du XVIème siècle et furent découvertes en 1956. Des sondages ont été effectués en 1985, ils ont révélés la présence d'autres peintures à dégager.

    Dans le cas de l'église de Saints, les pigments utilisés sont des argiles comportant des oxydes de fer. Suivant la quantité d'oxyde de fer, ces terres permettent d'avoir pratiquement toutes les nuances depuis le jaune jusqu'au rouge. On trouvait facilement ces terres ocres en Puisaye.

    SAINTS ( yonne) : aujourd'hui (suite)

    SAINTS ( yonne) : aujourd'hui (suite)

    Procession précédée de Saint Jean l'Evangéliste

    Il s'agit d'une procession de femmes en longues robes se dirigeant vers le sanctuaire.

    Sur la première peinture, Saint Jean tient dans sa main droite un calice et de l'autre main guide la première femme de la procession.

    La seconde peinture est la suite de la procession.

     

    SAINTS ( yonne) : aujourd'hui (suite)

    Derrière la procession on voit une remarquable représentation de Saint-Martin occupé à couper la moitié de son manteau pour le donner à un pauvre.

    A côté, Saint-Abbé est représenté en train de bénir une femme.

    SAINTS ( yonne) : aujourd'hui (suite)

    SAINTS ( yonne) : aujourd'hui (suite)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au dessus de la procession (sur le mur de la nef entre les fenêtres) sont représentés un certain nombre de saints.

     

    SAINTS ( yonne) : aujourd'hui (suite 1)

    A la droite de Saint Abbé on peut voir une représentation de la Mort sous forme d'un squelette. Cette peinture est très abimée. On remarque le percement d'une porte dans le mur qui détruisit la partie inférieure du squelette. Cette porte fut rebouchée ensuite.

     

    SAINTS ( yonne) : aujourd'hui (suite)

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     Habitant relativement proche de Saints maintenant, j'y suis retournée il y a quelques semaines ; mais où est le village d'antan ?

      SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

     Petit pays perdu dans la campagne, blotti dans un frais bocage de verdure, Saints vit de, et pour l'élevage et la polyculture ; bocage et pâturages entourent le bourg et en rythment la vie au gré des saisons.

     SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

      Le bourg est comme "figé" : les épiceries ont fermé leurs portes, la rue principale est déserte ; cela semble triste et ne ressemble plus au village où j'ai vécu..... mais  malgré tout ce coin de Puisaye m'attire et je vais essayer de vous en donner un aperçu.

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

     

    Au centre du village se dresse l'église ; elle est dédiée à Saint Prix et ses compagnons qui y subirent le martyre vers 274. L'église actuelle a été reconstruite au XVIème siècle sur les bases de l'ancienne église romane. Elle est flanquée d'une tour carrée dont la base est d'origine romane.

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    Elle est en forme de croix latine, percée de sept fenêtres ogivales ;

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    L'abside est pentagonale percée de sept fenêtres à meneaux ;

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    Le portail est de style ogival du début du XVIème siècle et présente trois blasons mutilés (voir photo ci-dessous)

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

    L'accès peut se faire aussi par une petite porte côté nord.

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

     

    Maintenant, entrons dans l'église :

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    C'est une église à nef unique, voutée, en bois.

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    Le regard est saisi par le haut retable sculpté du XVIIème siècle avec son tableau représentant le martyre de Saint-Prix et de ses compagnons.

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    Détail du tableau

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    En haut du retable, on voit trois statues de pierre grandeur nature ; au centre, un officier romain : Saint Prix ;  à sa droite un soldat qui tient entre ses mains une tête coupée : Saint Cot et à sa gauche un évêque : Saint Germain d'Auxerre.

     SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    Le maître-autel, datant du XIXème siècle (1870) est une œuvre du sculpteur Cadoux (réalisée à l'âge de 17 ans) et représente une messe dans les bois de la Puisaye.

    Sous l'autel se trouve encore un puits où l'on aurait recueilli le corps de Saint Prix.

    L'église est classée "monument historique" depuis 1983 et son mobilier est inscrit à l'inventaire depuis 1982.

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

     Le bas-relief et le tabernacle sont en bois doré et datent de 1686.

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    A droite dans le chœur sont exposées les trois grandes châsses en bois doré sculptées en 1662 et contenants les reliques des premiers martyrs chrétiens de la Puisaye.

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Autels latéraux

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    Cette petite châsse en bois polychrome date du XVIII ème  siècle

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !

    et la chaire de la fin du XVIIIème siècle

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

    Le Christ en croix en bois polychrome est issu de l'art populaire et date du XVIIIème siècle.

      

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

     Les fonds baptismaux en pierre sculptée datent également du XVIIIème siècle

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  DébutSAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

     

     

    Deux statues angelots en bois peint datent fin du XVIème, début du XVIIème siècle.

     

     

     

     

    SAINTS (Yonne) : aujourd'hui !  Début

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     Bonjour,

    SAINTS (Yonne) : les jours heureux

     

    Les prés et les champs coupés de haies vives, les collines boisées et la silhouette de nombreux châteaux que l'on découvre au hasard  de petites routes charmantes, ajoutent à l'intérêt d'une promenade à travers la Puisaye.

    Cette partie de mon blog retrace le parcours de ma vie à l'aide de photos commentées.

    Bonne promenade à tous.

     SAINTS (Yonne) : les jours heureux

    Je suis née dans l'Yonne, au coeur de la Puisaye, dans le petit village de   Saints dont voici la vue générale ainsi que d'autres photos de ce village tel qu'il existait dans les années  60.

     

     LA PUISAYE DE MON ENFANCE

     

    LA PUISAYE DE MON ENFANCE

    Ici, la maison qui m'a vu naître et dont le souvenir est gravé tout au fond de moi existe toujours ; elle surplombe le bourg.

     SAINTS (Yonne) : les jours heureux

     

     LA PUISAYE DE MON ENFANCE

    Voici l'église Saint-Prix

    Que de rires et de jeux sur cette place durant les vacances scolaires !

     

     LA PUISAYE DE MON ENFANCE

    Voici une autre photo de l'église prise sous un angle différent : on aperçoit le Monument aux Morts et les escaliers qui conduisent à la mairie.

     

    LA PUISAYE DE MON ENFANCE

    Avant de quitter Saints, je ne peux m'empêcher de vous montrer un aperçu du Groupe Scolaire, situé à la sortie du village, dans un cadre de verdure.

     

    SAINTS (Yonne) : les jours heureuxA bientôt

     AA

     

     

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique